Home

On  lit des choses marrantes quand le loup est aux abois, figurez vous qu’à la lecture il y aurait conspiration, mais qu’elle conspiration ?

  1. D’appliquer la réglementation ou de se soumettre ?
  2. Alors, est ce mettre des bâtons dans les roues ?

Coté business c’est la pêche aux gogos, il est certain que ça ira au conseil d’état si ceux ci essayent de tromper l’administration.

Coté associatif

C’est une façon de vous obliger, aujourd’hui ou demain de vous rabaisser pour obtenir le précieux sésame et comme au temps du packet, un jour vous bannir…

On va même affirmer qu’une conjuration est en place ! La parano n’est pas loin ! C’est grave docteur ? Oui, ces gens sont censés nous représenter et non développer un business qui est aussi loin des textes du radio amateurisme.

Il n’y a pas de conjuration sauf dans la tête de ces gens mais tout le monde aura compris qu’il ne vaut pas passer par un groupuscule ou d’autres qui n’hésite pas à déposer des plaintes pour  deux mots afin de museler son opposition, ou prendre des noms et s’en approprier voire pire diffamer… et j’en passe !

Il est évident que la gestion des réseaux numériques ne doit pas être à la merci d’un homme ou d’un microcosme, ce qui reviendrait à dire qu’il y a un réseau privé sur nos bandes et bien évidement à l’encontre de la réglementation et du Ham Spirit.

Mais qui s’oppose ?

Ce n’est pas leur adversaire mais une grande majorité d’entre vous…. Ce qui met un frein à son développement par rapport à nos voisins européens. Bien sûr ce n’est pas leur faute, mais la votre !

Le 17 décembre sonnera le glas et espérons que les dégâts causés n’impacteront pas la communauté….. à cause de deux associations » spaces » représentant tout au plus 50 adhérents.

Pour le reste, beaucoup font confiance au REF car c’est le seul interlocuteur valable ayant l’appui de très nombreuses associations, logiquement, leur devoir au dessus des différents est de répondre aux sollicitations légitimes.

Publicités