Home

10ccf6c91b

L’idée paraît bien étrange, tant on réduit ces installations, dont les hauteurs – de 120 à 250 mètres – sont impressionnantes, à leur seul aspect technique. Certes les grands sites d’émission de Suisse sont d’abord des dispositifs voués à diffuser les ondes de radio et de télévision.

C’est par eux en particulier que transitent les messages destinés à la police, aux pompiers, aux services sanitaires et à l’armée. Le tout est chapeauté par Swisscom Broadcast, qui construit les installations et les exploite à la demande des autorités concernées.

Visites et locations

Malgré leur aspect un peu rébarbatif, certaines installations sont ouvertes au public. Des guides assurent, en plusieurs langues, des visites qui durent généralement une heure, pour expliquer le fonctionnement de ces stations. Ces prestations sont payantes, et il faut réserver à l’avance. Il convient donc de bien se renseigner.

Mais ce n’est pas tout. On peut même, comme à Sankt-Chrischona, près de Bâle, organiser une réunion à 150 mètres de hauteur dans cette tour émettrice de 250 mètres, la plus haute de Suisse.

Swisscom ne tenant pas de statistique des visites et locations, il est difficile d’estimer quel est le succès de ces offres, «mais les locations sont une prestation de niche, elles ne sont pas très nombreuses», précise Christian Neuhaus, porte-parole de Swisscom.

Des situations privilégiées

La fréquentation des sites naturels environnants est également difficile à chiffrer, puisque les accès sont libres, mais elle est considérable, il suffit de se rendre sur place pour s’en rendre compte.

Et c’est bien là que réside l’intérêt principal de ces installations. Comme elles doivent diffuser le plus loin possible à la ronde, elles sont construites à l’écart des localités, dans des emplacements dégagés et généralement élevés. Ces antennes sont donc aussi, par la force des choses, situées à des endroits particulièrement attrayants pour les randonnées. Sans compter qu’elles constituent des repères rassurants pour les promeneurs.

L’article est en ligne ici

Publicités