Home

reveNous avons une association à but non lucratif dirigée par ses membres et gérée comme une entreprise privée. Mais vous voyez dans une entreprise privée, les responsables doivent maximiser les profits de l’organisation pour le bénéfice des actionnaires. Il en est de même pour le REF qui à défaut de faire du bénéfice, il est tenu par sa RUP de gérer l’association en bon père de famille.
Or nous annonce un déficit de 20.000 € ce qui est normal puisque l’année précédente il y avait un trou équivalent qui se reporte d’année en année.
Mais mieux cette année le budget aurait dû être positif par des mouvements de fonds exceptionnels
– Hausse des cotisations (qui ont l’effet pervers de faire perdre des membres en période de crise, tout le monde n’a pas une retraite d’ingénieur !)
– Affaire Assurisk (10.000 €)
– La vente du terrain
– Le non-versement de la rétrocession
– Le bénéfice exceptionnel du congrès et ham expo ?
– -les pseudos économies de téléphone, renégociation des contrats et du Radio REF
– Vente de sicav
– Etc…
Je me demande comment se fait-il qu’il y est un déficit alors que vu la liste ci-dessus logiquement ils auraient dû dégager un super bénéfice de dizaines de milliers d’euros.

Dans un but non lucratif, une association nationale dirigée par ses membres, il est du devoir du conseil d’administration de faire deux choses. La première est d’assurer la stabilité financière et la transparence de l’organisation. La deuxième est de fournir des services aux membres comme dans le fonctionnement du REF.

Une association nationale comme le REF a également une responsabilité secondaire pour offrir des services à tous les opérateurs radioamateur, membres ou non membres, puisque comme vous avez lu dans l’édito de ce mois-ci, le REF veut avec la FNRASEC être les seuls représentants. Considérons que c’est une erreur de jeunesse.
Seulement en représentant tous les électeurs, membres et non-membres le REF revendique une autorité morale pour parler au nom de tous les radioamateurs français. Or, comme dit précédemment, on ne peut pas changer les règles pendant le match et si le REF a déjà fait cette démarche, il va en ressortir plus faible devant l’administration mais aussi vis-à-vis de ses adhérents.

C’est un manque de respect le plus élémentaire par une volonté d’autorité ou de domination se rapprochant d’une dictature or recueillir les avis des diverses tendances permettraient d’avancer au lieu de se disperser. On ne fait pas d’âne une bête de course.

Devons-nous passer du multipartisme au bipartisme, en fait fi du souhait des 72 % des radioamateurs non membres et qui ne se reconnaissent pas dans l’association REF. La liberté est écrasée et on ne manque pas de vous montrer du doigt, si vous ne pensez pas REF H24 !
Qu’est-ce que le REF ne devrait pas faire (et le fait depuis longtemps), il ne tient pas compte des besoins des non-membres et pire, il divise en son sein par des cotisations à 2 vitesses pour la médiocre revue Radio REF qui manque de saveur alors que le consensus tend vers une revue intéressante, du moins d’un niveau équivalent de nos voisins européens qui font mieux avec moins de dépenses Le style actuel de fonctionnement du REF ressemble au temps de l’union où l’on a écarté de la route les excellents bénévoles. Cette perte nous affecte tous et j’ai hâte de voir le jour où les gens changeront d’associations pour soutenir des gens sérieux et responsables.

Enfin pour le fun, j’ai pensé que pour les examens d’obtention du certificat d’opérateur, il serait si simple de faire un examen réglementation et un de technique, le même pour tous, à la différence, c’est le nombre de point final qui donnerait le niveau de la classe avec une épreuve facultative de morse pour les plus faibles dans les matières précédentes.
Par exemple ; 50/100 licence novice, et 80/100 pour la licence complète et éventuellement 10/100 de bonus pour l’épreuve morse, l’avantage est de pouvoir en cas d’échec d’avoir une idée sur l’examen.
Mais bon, ce que je dis, ils s’en tapent, ils n’y ont pas pensé et les idées du peuple d’en bas seront peut-être les leurs demain…

On peut toujours rêver!

Publicités

32 réflexions sur “Humeur associative

  1. Bonjour Luc,

    sur ceci :
    « Seulement en représentant tous les électeurs, membres et non-membres le REF revendique une autorité morale pour parler au nom de tous les radioamateurs français. Or, comme dit précédemment, on ne peut pas changer les règles pendant le match et si le REF a déjà fait cette démarche, il va en ressortir plus faible devant l’administration mais aussi vis-à-vis de ses adhérents. »

    C’est le cas je crains en effet, le REF est de moins en moins crédible, et ce n’est pas bon pour tous les radioamateurs.

    Pour faire simple, il existe actuellement un vrai démarchage au sein « institutionnel de l’Europe donc de la France pour dégager encore plus de fréquences au profit de la rentabilité du secteur privé.

    Depuis de 1 ou 2 mois les personnes initiées dans le domaine apprenaient que l’Europe aimerait bien dégagé environ 10 MHz dans la portion de bande des 400 MHz pour des applications de communications électronique (sous entendu type opérateur affectataire ARCEP pour la France).

    Aujourd’hui le » business » des fréquences s’étale en plein jour, on apprend que la gouvernance Française (le ministre Pellerin) à demandé une mission bien précise, et on ne peut plus clair quand à la question de l’utilisation réel des fréquences radios par certains affectataire (DEF, CSA, ARCEP…).
    Dans le but de dégager encore plus de fréquences à forts pouvoirs « spéculatifs » pour l’explosion de la demande au profit entre autre de la téléphonie mobile.

    Voir les article de presse au sujet de la mission « TOLEDANO ».

    Donc sans crier au loup, il existe quand même une certaine menace sur certaines bande de fréquences du service amateur.

    Oui Luc,il est strictement important que le REF et les autres qui nous représentent soit unis devant l’Administration afin de pouvoir le moment venu dresser un « coupe feu » (c’est mal barré !!!).

    A méditer très sérieusement, de part mes connaissances, les risques n’ont jamais été aussi grands pour l’avenir de nos bandes de fréquence du service amateur.

  2. temps mieux pour ces RA qui veulent toujours tout garder pour eux ! j’espère qu’il vont se faire piquer des bandes qu’ils n’utilisent pas ou plus comme le 2 mètres qu’ils ne veulent pas laisser aux F0.

  3. Etant proposé au REF à l’époque de promouvoir une activité
    utilisant les fréquences VHF et UHF, le président en exercice n’en a pas voulu et la France est totalement inexistante dans ce domaine en Europe et dans le monde. Grave erreur, plutôt fatale erreur !
    pire, certains combattent toujours cette idée, parce qu’elle ne vient pas d’eux. Le REF est impuissant parce qu’il n’ a pas suivi, les évolutions technologiques et il s’est occupé de ses statuts et de ses différents internes stériles dont la cause est bien connue de lui même mais pas du public. Ce problème est encore posé mais extérieur au REF et présent dans les relations avec les administrations, bloquant ainsi les démarches qui n’ont pas pu se concrétiser. Tant que ce problème sera là, les choses seront bloquées:
    « il est strictement important que le REF et les autres qui nous représentent soit unis devant l’Administration afin de pouvoir le moment venu dresser un « coupe feu » (c’est mal barré !!!). »
    Oui, c’est mal barré, d’autant plus qu’une présidente d’association non représentative, n’existe que pour s’approprier la radio en faisant croire qu’elle va la sauver et récolter pour cela la gloire !

  4. Je vois d’ici le tableau :

    L’Admistration : il faut qu’on récupère quelques dizaines de Mhz en 400 MHz et quelques centaines de MHz au dessus de 1 GHz, pour les enjeux stratégiques des réseaux LTE (long term évolution) et les applications SRD du futur comme le M2M (machine to machine bref la connexion des équipements machine à internet via radio voir sigfox entre autres…).

    Puis pour l’ultra wide band pour le wifi et Rlan du future.
    Que proposer vous messieurs-dames les représentants des radioamateurs ?

    Et là « crêpage de chignon », insultes, blablabla, statut, blablabla, RUP, blablabla c’est pas toi le plus représentatif c’est l’URC…..
    Toi le RAF tu n’a rien à dire tu ne représente rien, et blabla..

    On va assister à un vrai dialogue entre associations à la mode « tontons flingueurs ».

    Bref c’est un peu une « image d’ Epinal » certes mais bien ce qui risque de se passer.

    • a ce jour

      Le REF veut écarter les gêneurs et être le meneur
      l’URC veut que cela soit eux qui gagnent avec les idées des autres
      Le RAF attends toujours la réponse de proposition fédératives

      conclusion, je serais étonné qu’une solution commune soit présentée au prochain RDV

      les 3 autres sont portés disparues dont une qui joue selon de vent, admirer le respect… après n s’étonne que le monde associatif se casse la gueule !

      Promotion et défense… même pas 100 balles pour sauver les relais….
      Les radioamateurs ont payé le terrain et la maison y sont quelque part actionnaire, on vend sans leur demander leurs avis

      Magnifique le REF et y a rien a dire, tout le monde à donner le quitus lors des élections, bravo !!!!
      Tant que tous disent amen et sans opposition rien ne peut avancer d’autant qu’ils sont persuadés qu’ils ont raison, alors on continue…

      Vous rendez compte un exploit; le radio ref avec ses infos périmées est paru 2 jours plus tôt ! ouaaaahhhhh ! c’est vachement important ….
      elles sont un peu moins avariées

  5. Bonjour Luc,
    Oui c’est bien le problème, ces messieurs-dames qui nous représentent sont complètement en dehors de la réalité.
    Et hormis de se bouffer le nez entres eux pour avoir la place du kali f à la place du kalif, ils ne savent rien faire d’autres qui iraient dans le bon sens pour tous les radioamateurs qu’ils sont normalement censé représenter.

    Comme vous aviez si bien dit auparavant, si cela ne concernait qu’eux et leurs petits manèges et arrangement à leurs « sauces » dans leurs associations, ont s’en foutraient comme de sa première chemise.
    Mais là, ça nous concerne tous et toutes, car ils nous représentent.

    Au train ou ça va avec les menaces actuel, contre le service radioamateur, ça sent pas bon du tous.
    Et faudra pas compter sur un ou deux « garde fou » qui étaient en poste aux bon endroits pour pouvoir « calmer » certaines ardeurs « politico-économiques » car il n’y a plus personne en haut lieu qui connaissent vraiment le monde radioamateur.
    Sans compter des « carriéristes » qui sont près à tout pour avoir un petit « n’os-os » en plus.

  6. je suis pour donner la bande de 2 mètres, elle ne sert a rien pour les vrai radioamateur !!!!

  7. « l’URC veut que cela soit eux qui gagnent avec les idées des autres »
    regardez la composition du CA de cette association et vous comprendrez aisément qui la dirige et comment le département 62 a coulé de sa faute, il ne reste que des radioclubs valables mais dont les effectifs se réduisent.
    le gros problème est que ce genre de personnage est admis à assister aux réunions avec les organismes de tutelle et profite pour imposer ses vues en prétendant rassembler les autres associations minoritaires.
    elles se discréditent aux yeux de tout le monde, et le niveau intellectuel ainsi que les procédés utilisés (pétition, charte, tracts…) sont préjudiciables à tous les radioamateurs dans leur
    ensemble. Il ne manque plus que des défilés dans les rues avec des bonnets rouges !
    Les administrations pensent à juste titre, que les radioamateurs ne sont plus des gens respectables et cela explique que le REF allié avec la FNRASEC, essaye de se faire admettre comme interlocuteurs sérieux.
    Le REF a subit les attaques de qui vous savez et du même personnage qui n’a pas réussi à prendre son contrôle. Il en est ressorti affaibli et au bord de la faillite.
    On peut penser que tout ceci n’est pas bon pour la communauté et qui faudrait enfin, faire le ménage à fond avant de se représenter à des réunions véritables pour le dialogue, et non pour subir la vision d’une seule personne.
    Quant au RAF, il ambitionne de regrouper ceux qui veulent s’impliquer dans la radio, et qui en font vraiment sur les bandes, dans leur station, leur radioclub et sur internet en diffusant la vrai image du radioamateurisme.

  8. sincèrement je pense qu’on peut tranquillement ôter 80 % de largeur de bande consacrer au radioamateur, car ils sont suffisamment avancée avec leur technologie numérique qui prend beaucoup moins de place ! Comme ça vous pouvez brader vos décas au cibiste pour qu’ils puissent trafiquer sur le 11 mètres avec ! ils seront de toute manière dépasser mais encore parfait pour les cibistes !
    En plus, les Radioamateur ne veulent plus de nouveau RA ! pour preuve la suppression de la F0 !
    Je dit bravo ! continuer comme ça , ça sent le IC7800 sur le 11 mètres ! merci REF

  9. mon ami « fréquences libres », vos propos sont délirants et ils renforcent la conviction déjà profonde qu’il y a des irresponsables dangereux parmi les cibistes. Les bons n’écrivent pas des idioties:
    si vous croyez que faire de la radio consiste à causer dans le poste. Et vous défendez qui ? Des hordes incultes qui se font plaisir à se contacter sur des bandes ou envoyer des 59 à des étrangers dont ils se fichent pas mal de leur langue et de leur savoir ? Occuper des bandes pour dire quoi ?
    Votre seule revendication serait de proposer des solutions intelligentes et constructives, arrêtez vos élucubrations stériles.
    Inutiles de débattre avec moi, vous n’avez rien à dire de valable.
    Jeune on est assoiffé de contacts radio, cela ne dure pas et après vous faites quoi quand vous allez vous rendre compte que vous avez gaspillé votre temps et celui des autres avec vos stupidités. Prenez des livres de radio, et apprenez la technique !

    • Prenez des livres de radio, et apprenez la technique !

      J’ai pas OK votre QRZ et je ne sais pas ce que veut dire technique
      Pardonnez moi, je ne suis qu’un kéké inculte, je ne pourrais jamais devenir aira.

  10. Bonsoir,

    Enfin du « débat » sérieux, ça fait plaisir.

    Sur ceci:
    « Les administrations pensent à juste titre, que les radioamateurs ne sont plus des gens respectables et cela explique que le REF allié avec la FNRASEC, essaye de se faire admettre comme interlocuteurs sérieux.
    Le REF a subit les attaques de qui vous savez et du même personnage qui n’a pas réussi à prendre son contrôle. Il en est ressorti affaibli et au bord de la faillite.
    On peut penser que tout ceci n’est pas bon pour la communauté et qui faudrait enfin, faire le ménage à fond avant de se représenter à des réunions véritables pour le dialogue, et non pour subir la vision d’une seule personne.
    Quant au RAF, il ambitionne de regrouper ceux qui veulent s’impliquer dans la radio, et qui en font vraiment sur les bandes, dans leur station, leur radioclub et sur internet en diffusant la vrai image du radioamateurisme. »

    Oui moi aussi, je partage aussi cet opinion, et vision actuel du monde radioamateur à la « Française ».
    Bien malheureusement d’ailleurs.

    Drôle d’époque.

  11. Tout remettre à plat serait facile : le REF qui est la première association historique organiserait une « assise » des radioamateurs ou un congrès si vous voulez, d’une durée suffisante pour examiner tous les points concernant la radio et les associations.
    Cela pourrait durer un jour ou plusieurs jours, pourquoi pas une semaine entrecoupée de conférences des administrations, des partenaires comme le CNES, Météofrance, Planète-Sciences, l’Education Nationale, l’ IARU… Et les représentants des diverses associations françaises ayant un rapport avec la radio (y compris les représentants de la CB). A cette occasion, des résolutions seraient établies et des définitions ou règles acceptées par l’ensemble des acteurs. Chaque entité pourrait exposer son savoir faire et ses documentations.
    A l’issue de ces assises, il serait alors très simple d’envisager des réunions et des consensus avec les autorités de tutelle.
    Drôle d’époque, c’est certain mais il y a un déblocage possible à condition d’arrêter les expositions « saucissons et pinards ».
    Ensuite, clouer le bec à cette égérie qui a fait un ravage dans les départements du Nord et du Pas de Calais depuis des années et qui a porté sa vision à la nation, ne trouvant plus de victimes dans sa région. Il y a une nuance entre profiter de la radio et la servir.
    Quant au REF, et ses supporters inconditionnels, il serait temps qu’il sorte de ses préoccupations « intra-muros ». Il y a un monde à l’extérieur du REF. Le développement de la radio par l’intermédiaire de ses associations « franchisées » est un échec, puisqu’il retourne à sa forme initiale de simple association (RUP quand même). Il n’a pas su organiser les départements, ni organiser la formation, ni organiser l’accès à la licence et bien d’autres choses encore.
    Ceux qui sont contre le REF, sont à côté de leurs pompes, car le REF a le mérite d’exister et pour cela doit être respecté. Mais c’est l’usage qu’on en fait qui doit être revu et mis à plat.
    Vu les urgences à faire quelque chose pour défendre la radio, car elle doit être défendue apparemment, et si le REF n’agit pas « sérieusement » en restant dans son enclos, en s’alliant à des forces, des énergies et des idées nouvelles (des associations reconnues), il y aura un autre mouvement qui émergera fatalement. Il est surement déjà en marche dans les esprits lucides, sérieux, altruistes…
    Attention quand même, aux « guides » qui exploitent les crises en faisant de belles promesses sur papier (ou maintenant sur leurs sites) en attirant les pigeons, en tapant 24/7 sur un clavier…
    La balle est dans le camp des « décideurs » et on peut en discuter sur les blogs, sans faire de polémiques. Ben,voyons pourquoi ne pas commencer à dialoguer sur les forums ou les blogs ? Pourquoi, se priver d’un outil fabuleux et rapide…

  12. Il y a une nuance entre profiter de la radio et la servir.pourquoi ne pas commencer à dialoguer sur les forums ou les blogs ? Pourquoi, se priver d’un outil fabuleux et rapide…

    Pourquoi ne pas pré-enregistré des cours technique pour radioamateur sur le Net visible pour tous et gratuit . ça serait bien servir le radioamateurisme ça ! NON ?
    rétablir également la F0 ! pour motivé d’avoir plus,c’est pas mal non plus ça ! Non ?

  13. Vous croyez peut-être que ce n’est pas programmé !
    Rétablir la licence F0: non, pas sous cette forme là !
    Tout ceci ne peut pas se faire du jour au lendemain, alors soit
    vous adhérez au mouvement, soit vous vous calmez, en tout cas
    c’est l’impression que vous donnez de vouloir écraser vos interlocuteurs qui ne sont que de simples mortels comme vous.
    Dans le genre, donnez moi ce que je veux ou je casse la baraque!
    Il y a mieux à faire qu’exiger TOUT ET TOUT DE SUITE :
    PARTICIPEZ D’UNE MANIÈRE UTILE …

  14. La F0 tel que vous la voulez est complètement inutile. car il suffi de se consacré uniquement a la technique , puis de passer la licence pour la rater, et de la repasser uniquement pour la réglementation plus tard !
    Ceux qui casse la baraque comme vous dite ce sont les anti-licence novice tel qu’elle était ! ceci est fait comme ça uniquement pour démotivé et obligé l’obtention des deux partie de l’examen dans une courte période qui correspond a la période de validité d’une des deux partie de l’examen !
    Serte, je conçoit qu’il est difficile pour vous de supporter qu’une personne veuille se contenter du 2 mètres, (vous le montrer très bien) mais il ne faut pas oublier (mais ça vous l’oublié très bien également) que le radioamateurisme c’est du loisir et que de se faite ont pouvait très bien se contenter du 2 mètres.
    On est pas tous obligé d’avoir un yacht pour aller pêcher, une canne de bambou sur le canal peut être suffisant.
    Quand a ce que je crois, je ne pense pas qu’il soit bien venu de le dire sur un blog , surtout ce que je pense des gens qui on bêtement été d’accord de voté la suppression de la licence novice.
    Vous dite que les choses ne peuvent pas se faire du jour au lendemain , pourtant elle a été bien rapide cette suppression de la novice ! je suis sur que vous avez avec vos copains pris moins de temps que 2 ans pour faire cette démarche. 2 ans qui est bientôt la date d’anniversaire de la mort de la F0 .
    Bonjour la réactivité !
    L’avenir du radioamateurisme que cela vous plaise ou pas, est bien dans le fait d’avoir plusieurs niveaux, et sans durée de validité ! c’est comme ça pour n’importe quoi !
    l’équitation et ses différents galop, la moto 125 ou gros cube , la plaisance et les différents permis , les différentes catégories pour la détention d’arme à feu, je vais m’arrêter à ces quelques exemples.
    Si vous n’êtes pas capable de comprendre ça, c’est peut-être juste de la mauvaise volonté de votre part , ce que je crois volontiers de vous , et dans ce cas, le bateau continuera à prendre de l’eau.

  15. Beaucoup de jugements à l’emporte pièce, des sophismes à la pelle… Descendez sur terre, mon ami, vous inondez les blogs avec votre charabia!
    Jugez plutôt :
    « la F0 tel que vous la voulez… » Vous ne savez pas parler de la radio… Je n’ai pas parlé de ce que je pense de la F0 !
    « les anti-licence novice…bla, bla, bla… », quelle imagination !
    « se contenter du 2 mètres… bla, bla, bal… » qu’est ce que vous connaissez du 2 mètres ? 2 mètres = bande Cibi pour vous ?
    « le radioamateurisme c’est du loisir… » c’est vous qui le dites !
    « vous et vos copains… » rien à voir dans vos histoires !
    « la mort de la F0… » comment des indicatifs peuvent-ils mourir ?
    « l’avenir du radio… » que savez vous du radioamateurisme ?
    et qui êtes vous, pour décréter que…
    « l’équitation et la moto… » la radio est un service… rien à voir…
    « pas comprendre et mauvaise volonté… » ça s’adresse d’abord à vous, écrire sur un blog, tout le monde peut le faire, et pour écrire n’importe quoi…
    « le bateau prend l’eau… » désolé, je ne navigue pas et n’ai pas de navire, ni même une barque…
    Faut arrêter d’utiliser votre PC sur les blogs, trouvez un loisir éducatif… littéraire et technique…Fin de l’épisode…

  16. c’est bien la preuve de ce que je dit sur la mauvaise volonté de votre part de ne pas comprendre ! quand je dit la mort de la F0 c’est bien la suppression de la licence dont je parle .
    la radio est un service vous dite , mais mon pauvre tout les loisir sont des service ! et le service que vous pourriez rendre c’est de cessez d’être de mauvaise foi ! et de dire bla, bla, bla…quand vous ne savez pas quoi en dire !

  17. si je vous dérange je trouve ça bien! car Navaro c’est pas plus un indicatif que fréquence libres , donc je peux m’exprimer sur se blog autant que vous, et tant mieux si je suis à contre courant des quelques extrémistes qui sont également sur plusieurs blogs !

  18. De F6OYU
    Par contre, une bonne fois pour toute, un radioamateur est titulaire d’une licence, un hacker maker n’est pas un radioamateur, comprenez que pour construire ou pire monter un kit , il n’y a pas besoin de licence! Donc un radioamateur a le droit d’émettre et donc forcément il est présent sur l’air.

  19. « mauvaise volonté… » non
    « pas comprendre… » non
    « licence morte… » non
    licence novice = sous une autre forme plus adaptée !
    « votre pauvre… » non
    « mauvaise foi… » non
    « dérangement… » non
    « extrémistes…  » non, vous peut-être ?

    Votre baratin n’est pas constructif, basse critique avec de la haine ou de la jalousie sous-jacente, non ?
    La radio d’amateur est un service, d’après le texte officiel, et pourquoi ça vous rend malade ? Expliquez ça ?
    Quel est votre (mauvaise) intention cachée ?

    Cet pseudo échange, ne m’intéresse pas, il est à sens unique, vous êtes sur ce blog pour lire ce que vous écrivez…

  20. Bonjour,

    « sur ceci :la radio est un service vous dite , mais mon pauvre tout les loisir sont des service !  »

    Oui peut être néanmoins, mais la définition légale du statut « radioamateur » (R.R, décret ARCEP, code du CP&CE) est plus axé sur le terme « service de radioamateur » que radiocommunication de loisir :

    http://www.anfr.fr/fr/autorisations-certificats/radioamateurs/textes-juridiques.html#c185

    C’est une nuance certes, mais c’est l’existant d’un point de vu législatif, donc statutaire.
    Le risque du statut dit de la radiocommunication de loisirs comme la CB, le lpd 433; le pmr 446… (utilisé dans leurs champs réglementaires), serait que le service de radioamateur soit recasé dans l’annexe 7 du TNRBF (document de référence signé par le premier ministre) c’est à dire dans la sous section « radiocommunication de loisirs » :

    http://www.anfr.fr/fileadmin/mediatheque/documents/tnrbf/DR-02_13__Annexe_7__AFP_.pdf

    Zut j’ai peut être donné des idées à certains….

  21. vous argumentez parfaitement, et cette nuance est capitale entre loisir et service. (qui ne sont que des mots).
    cela fait des années et des années que certains essayent de transformer notre passion en loisir du genre jardinage, ou collectionneur de timbres… (sans les dénigrer). Pourquoi ?
    Les retombées de la radio sont tellement vastes et touchent à tellement de domaines, qu’il fallait bien faire la différence d’un point de vue législatif. C’est donc bien, un service pour la société.
    Les choses sont ainsi et il est très suspect de vouloir modifier
    un état qui dure depuis au moins 80 ans et qui va de soit.
    La seule condition, pour que ce soit ainsi est que les titulaires de licence respectent la législation et rendent SERVICE à la communauté. Il y a mille façon de s’ INVESTIR pour les autres.
    D’abord sortir de son EGO… et de sa maison douillette… en consacrant du temps aux autres, proches ou lointains.
    Il n’y a pas que le poste, le micro et le DX dans la vie.
    Evidemment, les sectaires, les individualistes, les égoïstes ou les profiteurs en tout genre, n’ont rien à faire dans la radio telle qu’elle
    est admise et acceptée dans le monde par des gens sympathiques, respectueux, amicaux et solidaires…
    Bonnes fêtes de fin d’année à tous, Joyeux Noël,

  22. @ navaro
    je suis content d’apprendre de votre part que je ne vous dérange pas, et donc cela me donne le droit de continuer de faire des commentaires !

    je ne vois pas de quoi je doit être jaloux ? je possède exactement du matériel RA que j’utiliser sur vos bandes !
    Je trafic tous les jours sur un autre QTH ! bien sûr ce n’est pas avec des gens comme vous avec qui je discute, mais bien des copains cibiste et pas avec plus de 50 Watts.
    Le « service » du radioamateur ne me rend pas malade ! pourquoi ça devrait ? les services comme je vous ai déjà dit, on en trouve pour n’importe quoi ! même la réglementation Cibi est un service pour les citoyens.
    Je n’ai pas de mauvaises intentions, je voudrais juste laissé la porte ouverte au monde Radio Amateur avec la F0 (pas de façon a durée déterminée) ce qui n’est plus le cas actuellement !
    « mauvaise volonté » si
    « pas comprendre » vous le faite même exprès
    « licence morte » je vous ai expliqué mais vous vous obstinez
    « votre pauvre… » non. Là je suis d’accord +1 on progresse.
    « mauvaise foi » oh que si, aller faire un tour au confessionnal.
    « extrémistes » c’est une chose que justement les extrémistes ne peuvent pas se dire de soi-même convaincus de leurs bienfaits , c’est pour cela que c’est toujours une autre personne qui le dit d’une autre .

  23. Bonsoir,
    Afin de préciser certaines choses, sur ceci :
    « la réglementation Cibi est un service pour les citoyens. »

    C’est entièrement faux, sur le point de vu réglementaire.
    Comme je l’ai déjà dit plus haut, la CB est classé en radiocommunication de loisirs et c’est tout.
    Ce n’est pas moi qui le dit c’est le législateur.

  24. @ l’araignée au plafond

    Pour la réglementation CB, je n’ai jamais dit le contraire, j’ai juste dit que c’est un service pour les citoyens d’avoir crée cette réglementation afin que justement tous les citoyens peuvent utiliser ces fréquences ! c’est également un service pour les RA , car me semble-t-il les RA sont aussi des citoyens !

  25. Etes vous capable d’exprimer en une phrase ce que vous souhaitez ?
    En précisant, ce que vous faites aujourd’hui et ce que vous voulez faire à titre personnel, sans vous ériger en victime ou en apôtre, et surtout sans dériver dans des attaques sans fondement ?
    Si vous ne pouvez pas, passer votre chemin…

  26. la réglementation CB à été crée afin de limiter les actes de pirateries et de rendre les utilisateurs du 27 Mhz des d’utilisateurs légale de ces fréquences ! On comprend donc bien que cette réglementation a été crée pour légaliser une utilisation des fréquences qui ne l’était pas ! (quel service rendu !)
    Quand a la F0 elle doit être de même, selon 97% des blogueurs les F0 ne sont pas des RA, et quand au prochain novice si il ratent leurs examens il en sera de même et cela ne va pas les empêcher de continuer de trafiquer en temps que simple cibiste, qu’ils aient tenter de passer l’épreuve ou pas.
    Donc que cela vous plaisent ou pas, il y aura et il y a bien un trafic illégale sur la ou les bandes autorisée au novice.
    Il ne tient qu’à vous de légaliser la chose et de rendre la F0 telle quelle était , comme l’on fait les sages à l’époque pour la cibi.
    Les lois ou les réglementation son fait par les hommes pour le bien des hommes et doivent être actualiser selon des faits et des pratiques ou encore des coutumes.
    il est évident de faire évoluer les réglementations sous peine d’être dépassées comme vous.
    J’invite donc tous les amateur radio qui on la connaissance de la réglementation RA de ne pas se gêner de trafiquer sur les bandes novice pour faire bouger les choses afin de créer l’engouement de continuer dans le monde RA.

Les commentaires sont fermés.