Home

club du rireDéjà la duchesse des ballons s’attaque à Radioamateurs France au motif qu’ils feront « cavalier seul » à la prochaine réunion avec l’administration. Quel est l’intérêt d’affirmer des choses fausses ?
Il est bien évident que si Radioamateurs France n’arrive pas à s’entendre avec les autres et vis et versa, chacun défendra son beefsteak ! Mais de là à dire que si c’est un échec, ca sera de leur faute, Madame arrêtez les pilules bleues ou de fumer la moquette ! Ce qui arrivera probablement sera de votre faute et même pas celle du REF mais en aucun cas et même dans vos rêves vous n’aurez pas la couverture que vous savez si bien tirer avec vos 20 pelots et un tondu vous allez facher les 1600 signataires de la pétition

Passons à la FFBRA, c’est quoi ? Aux dernière infos c’est vous F1PSH mme Delassus, tous les autres ont démissionné collectivement, bon  » peut être d’autres nouveaux? comme F4KIS présidente f1PSH et F6KSS sous la tutuelle de l’URC alias f1PSH dans la lignée pour dire que la majorité des RC sont contre le REF, autant ouvrir 20 associations, effectivement le ratio radioclub/ref 62 se divise d’autant!

Bon rigolons un peu sur son dernier compte rendu  » made in Sylvie Delassus… faut bien amuser le peuple!

FFC41 et FFC42

Semaine du 20 au 22 août 2013, les radioclubs F4KIS et F6KSS ont lancés deux ballons équipés de sondes, caméras avec enregistreurs internes et balises APRS.

FFC c’est quoi ?  Fédération française de cyclisme ?  Les radioclubs ont lancé ? Mais qui a lancé ?  Le  président de F6KSS n’est pas visible ? Etait-il Présent ?

Les caméras dont un exemplaire est montré, ne sont sans doute pas la propriété des radioclubs et il y en a plusieurs ?  Quant aux enregistreurs internes et balises APRS, pourquoi faudrait-il plusieurs balises ?  On ne voit qu’une boite appelée  « tracker » et qu’on a fait acheter pour l’occasion par le commanditaire !  Ainsi que les fournitures, enveloppes et hélium,  dont le coût total est hors de portée des radioclubs.  Facture de 750 euros pour 4 enveloppes latex par exemple.

MT-AIO en train de se synchroniser

Ces envols permettent la mise au point de matériels plus sophistiqués tels que des balises, de tester la résistance du matériel en haute altitude, mais aussi de s’exercer à l’estimation d’un vol en fonction des conditions météorologiques.

De quelle mise au point il s’agit ? Et de quel matériel plus sophistiqué ? Tout ce langage pseudo scientifique est destiné à en mettre plein la vue aux néophytes ! Peut-être pour donner une impression de technique maitrisée ?

Pour l’estimation d’un vol, cela fait des années que le logiciel  a été fait mais toujours pas disponible ? Les conditions météo n’ont rien à voir avec un vol, c’est le vent qui conditionne la trajectoire, pas le soleil ou la pluie !

En effet, malgré les données toujours plus précises que nous transmettent les centres météorologiques,

Disons un centre météo pour être plus modeste ! 

il reste néanmoins des paramètres qui restent insaisissables,

Les centres météo en apparence ne sont pas capables de cerner, la météo, heureusement que quelqu’un va leur apprendre leur métier !

comme les micro climats sur la zone d’atterrissage ou les changements brutaux de météo.

MDR :  des changements BRUTAUX de météo !  N’importe quoi !

On compte aussi parmi les aléas d’un vol, des défauts de synchronisation du GPS, une antenne s’accrochant à un élément et provoquant du ROS, des vents parfois capricieux…

Les vents ne sont jamais CAPRICIEUX, ils sont prévus avec une grande fiabilité par les réseaux mondiaux de météo avec suffisamment de précision.

Seuls les événements climatiques comme des tornades, sont imprévisibles mais dans ces moments là, on ne lâche pas un ballon d’amateur !

Bref, tout ceci montre que l’on peut toujours améliorer le matériel ainsi que l’expérience des différents intervenants lors du lâché ; l’occasion d’initier toutes celles et tous ceux qui ne connaissent pas les techniques mises en jeu dans la préparation et l’envol d’un ballon.

Le matériel en question semble être commercial et n’a pas besoin d’être amélioré par des amateurs non compétents.  

Notons d’ailleurs l’implication régulière des élèves des établissements scolaires, même pendant les vacances scolaires, ce qui leur permet de mettre en pratique quelques calculs scientifiques comme par exemple les pressions atmosphériques, la quantité de gaz à utiliser pour un envol en fonction de la distance à parcourir, et bien d’autres choses toutes aussi intéressantes.

C’est pourquoi nous tenons à remercier celles et ceux qui ont participé de près ou de loin aux envols ainsi qu’à la récupération des ballons et de leur matériel embarqué.

L’expérience consiste à trouver un sponsor qui va payer toutes les fournitures et les frais de déplacements. On place des piles dans le tracker et la radiosonde récupérée sur 403,400 et le tour est joué. Pour le compte rendu, du remplissage, du grand n’importe quoi.

 

Gonflage

Alors sur cette photo, qui sont ces gens autour du ballon ? A qui appartient le fourgon blanc derrière ?  Enigmes qui ne doivent pas être connues ?

Les prévisions réalisées par le logiciel TOVPI et Balloon Track, ont été justes, malgré les incohérences des prévisions de vent sur Ready, anomalies dues à la présence de l’anticyclone centré sur la France pendant les 3 jours.

N’importe quoi,  les anomalies seraient plutôt dans les calculs et le manque de pratique, trop facile d’accuser les sites professionnels comme la NOAA. Une telle affirmation peut leur faire un immense plaisir !  C’est dangereux d’affirmer ce genre de propos accusateurs et injustifiés.

Pourquoi un anticyclone pourrait causer des ANOMALIES ?  Lesquelles ?

Le premier ballon a quelque peu plané à l’arrivée, rendant plus difficile les recherches.

Mauvaise dimension, un parachute se calcule avec précision pour la vitesse de descente ! 

En effet, ce qui est rare, l’enveloppe s’est complètement détachée ne laissant que le manchon…

Ce n’est pas rare du tout et même fréquemment observé avec les radiosondes. 

Il a su éviter les champs de maïs, les petits lacs et les forêts pour terminer sa course dans une pâture avec 30 vaches… La nacelle a été retrouvée intacte, avec un peu de bave sur les objectifs… Quant à l’enveloppe elle s’est posée dans un bois près d’un aérodrome à quelques kilomètres en amont de la nacelle, et de nombreux observateurs se sont demandés ce que cela pouvait être. Le deuxième ballon c’est quant à lui posé sur une ligne à haute tension, laissant perplexe les équipes de recherches arrivées sur place pour voir la nacelle se poser

Qui sont les foules  des équipes de recherches ?  Encore un mystère, et les détails ne doivent pas être divulgués ! 

et la nature étant bien faite, un coup de vent à permis un atterrissage en douceur. Le matériel a été récupéré intact, et les images enregistrées n’ont pas subit le champ magnétique de la ligne à haute tension.

Le champ électrique, électrostatique est plus fort à distance ! 

Deux missions réussies, des images superbes et des informations précieuses récoltées sur le comportement des antennes, des caméras, des pockets et des balises testées.

Disons que le sponsor  a récupéré  ses caméras et ses films.  Combien cela lui a coûté, le pauvre ?  

Pour la question du comportement des appareils et des informations précieuses, vous pouvez faire une croix dessus :  RIEN A VOIR ! 

Atterrissage dans une ligne à haute tension

Voilà quelque chose de rigolo !  Triste bilan !  Ou comment faire un compte rendu creux, pour justifier une prestation payante sous le couvert du radioamateurisme !  Mais où est la radio là dedans, où sont les expérimentations amateurs et les acteurs des radioclubs :  INVISIBLES !

Et l’emploi du 403,4  Mégahertz ?  Régulier par la législation ?  Les dérogations sont valables pour tout le monde ?

Et le 144,650  où est-il donc ?  Ne serait-ce pas plutôt le 144,800 ?   Et les accusations sur la météo pour justifier les imperfections, est-ce une démarche objective et scientifique ? Non, la technique n’est pas là dedans, ce vol ne fait rien progresser que le compte en banque de l’auteur ?  Navrant et honteux pour une soit disant « fédération radioamateur » ! 

A suivre, ces gens ne s’arrêtent jamais d’où l’expression bien connue … a suivre bien évidement 🙂

C’est facile de se moquer de moi mais toi aussi apprend  a écrire!

ecrire

Publicités

11 réflexions sur “C’est la rentrée de F1PSH ! Bidonnages et intox sont les reprises de l’année passée !

  1. Je suis mort de rire , je n’avais pas tout compris mais là j’arrive a mettre le trait sur le T et le point sur le I.

    En vérité mes freres le premier ballon a été lancé avec le tracker sur 144.650 (écoute 52 53 de chez moi) habitant pas loin je me suis dit que la chose n’était pas normal car je devais avoir le signal à 59 au minimum, puis plus rien , silence radio .Panne du tracker ou changement de frequence !! Je ne suis pas RA mais pas stupide .affaire à suivre par le FBI (Fédération des Ballons Inertes) .
    Pour le deuxieme ballon frequence plus basse (devinez pourquoi) enfin j’imagine , je ne suis pas devin .

  2. L’ URC, avec PSH, cela existe encore ?
    Combien de membres dans cette association et qui ?
    Ils savent que c’est PSH la pdt (président, pas pomme-de-terre)

    • D’où l’expression espèce de patate !!!
      Pour les adhérents a l’URC la réponse est simple le minimum du minimum ;deux (les présidents des deux RC a mon avis) , Habitant pas loin je peux dire qu’il n’y a pas foule dans ce RC .

      J’avais oublié de dire hier que le soir en partant bosser le soir du 21 j’ai entendu un message de l’animateur de France Nord ( France Inter local ) que des étudiants avaient perdus un ballon avec des expériences scientifiques , maintenant avec le temps je me dis que le ballon s’est fait la male !!! , cela explique ma perte du signal de la balise au début du vol .
      Il y avait quoi dans ce ballon a part les cameras et le tracker pour le rechercher avec temps de rapidité .
      Nous attendons le film avec impatience sur le net ou sur le site des deux RC .
      Et on revient au début de l’histoire président c’est du beurre non .
      Vache Président beurre !!

  3. Elle s’y croit encore après avoir viré tout le monde pour dire je suis présidente, mais de quoi? d’elle toute seule car les adhérents 3 et encore? Tout cela c’est du vent pendant que les autres bosses?

    • Pour répondre a Mr Jean , moi aussi je connais quelqu’un de ce RC mais il semble de plus en plus distant .Normal a force de s’en prendre plein la tronche , dommage c’est un bon gars qui ne cherche pas les histoires , alors que fait il là faiblesse de sa part ou mauvaise vue .
      Pour les membres Ils sont plus que ça , mais pour le nombre exact il n’y a qu’une personne qui sait , il faut donc lui demander .
      bonjour pour la réponse , secret d’état Hi

  4. Comment, le mal de 1PSH est parti ? Mince, j’ai mal compris
    C’est le ballon qui s’est fait la male !

    Je viens de voir la photo.
    ya pas que le ballon qui est gonflé à l’hélium !

    Elle doit faire pshiiiiit de tous les côtés !

  5. Moi aussi je connais un F2.. qui fait pshitt par tous les orifices, en plus il est de la même région Hi !!
    Mais bon, à part faire un CQ avec 3 Mw, il ne sait pas faire grand chose d’autre…. Ah si pardon : il sait être mal poli sur l’air !

    • Je confirme pour le F2 en plus il était un temps il se prenait pour le Prince des radioamateurs.
      Donc nous avons une Duchesse et un Prince dans la région.
      Nous sommes morts !!
      Mais la Duchesse est un ange a coté de lui , vu les vacheries qu’il peut faire

  6. ils sont moins de 10 selon la préfecture, dont la famille, le novice, les domestiques et quelques bonnes poires pas très fut fut !

Les commentaires sont fermés.