Home

Notre ami avait fait du REF Union des saints, il a fait chier le monde avec sa défense de l’usine à gaz depuis 4 ans et malheur à ceux comme moi qui se sont opposés, bien sur on est des cons mais bon c’est moins pénible que d’être le cocu de l’affaire !

Bon bref, tout le monde peut se tromper et on ne peut pas reprocher à quelqu’un de vouloir évoluer ou de s’impliquer pour faire avancer le Schmilblick.

Ce qui suit a été largement diffusé depuis au moins 20 ans et hélas toujours d’actualité.

Sans rancunes Philippe, bienvenu pour ton retour sur terre

La question est : dans une association, dans un rôle quelconque qui n’est pas celui d’un administrateur, doit-on faire valoir ses idées en les poussant jusqu’au bout, en allant jusqu’à suggérer la démission des personnes qui s’opposent à ces idées ? Ou bien, abandonner ses idées en laissant les « opposants » prendre le dessus et imposer les leurs ?

Il n’y a rien de plus fatiguant dans une association que de devoir se battre sans espoir de réussite.

Pire : être confronté à des gens si bornés qu’il est inutile d’essayer de se battre car ils auront le dernier mot.

Pire du pire (si, si, c’est possible) : ils sont tellement casses-couilles que personne n’ose aller à leur encontre.

Pire du pire du pire : les plus malins se servent du casse-couilles (couilles au pluriel parce qu’ils nous cassent facilement les deux) pour maitriser / gérer la petite équipe de bénévoles. Continuer ici

MAJ1: Voir mon commentaire

Publicités

4 réflexions sur “Effectivement, ça fait mal au cul.. (MAJ1)

  1. J’ai pourtant mis un Nota Bene à ton attention mon grand. Car je savais que tu ne comprendrai pas le message pas plus que ton ami Dan.

    On attend de vous voir quand vous aurez fait quelque chose. Après on pourra discuter.

    Perso, j’ai les pieds sur terre depuis très longtemps 🙂

    • Car je savais que tu ne comprendrai pas le message pas plus que ton ami Dan
      Franchement, quand j’ai eu l’information avec les commentaires s’y référant, personne n’a compris. Ce qui a été relevé, c’est que tu constates que rien avance et une perte abyssale des adhérents , aucune vision d’avenir, tout cela dure depuis 20 ans au moins, la seule chose surprenante est l’auteur.

      On attend de vous voir quand vous aurez fait quelque chose. Après on pourra discuter

      Le terme « VOUS » me gène, je ne fais partie que de 2 associations,( 1 au point mort et l’autre en soutien, je n’ai aucun contrat ni accord avec Radioamateurs France, et je ne vois pas où est le mal d’aider ou d’envoyer des informations à une équipe, tu devrais justement suivre l’exemple, j’ai beau chercher, je n’ai pas trouver d’exemple de ta part m’incitant à porter une opinion favorable sur ta vision du radioamateurisme.

      Radioamateurs France te répondra, je ne suis pas habilité à te répondre, tu ne veux pas non plus que je répond à la place de BYJ pendant que l’on y est.

      Par contre, j’ai horreur des titres pompeux et les CV à rallonge, ce n’est pas ce qui en disent le plus qui en font le plus. J’envoie sans contre partie, à plusieurs web master des sources qui peuvent les intéresser quand au reste pas besoin d’être sur le devant de la scène pour être reconnu.

      Reste ce blog, tu as crié haut et fort qu’il ne tiendrait pas 6 mois, et bien tu vois une année s’est écoulée. Pose toi simplement la question pourquoi ?

      Maintenant que l’on a ta vision associative négative , depuis le refuthon j’attends ta vision d’avenir, hélas on ne voit rien venir depuis des années…

      remarque tu as le profil du futur président du REF, que du bla bla et de rien faire ce n’est pas une critique, peut être un manque de temps pour des raisons professionnelles ou familiales.

      73

      • quand à la dernière phrase, je peux affirmer la même chose.

        Enfin quand on écrit une chose et son contraire selon la casquette…. ca ressemble à la duchesse de l’artois dans toute sa spendeur

  2. Ce genre de casse couilles sont des pervers narcissiques , tout à fait conscient de leurs actes mais qui ne consulteront jamais, persuadés qu’ils sont d’avoir raison.
    Les poursuivre de l’extérieur est sans espoir, la démission éventuelle est un encouragement à leur raisonnement ; la seul solution en dehors de la solution « radicale » est de les détruire de l’intérieur, à condition de pouvoir devenir majoritaires !
    Mais là ; face de de tels adversaires il faut etre plus malins qu’eux et savoir aussi actionner les leviers du lobbying et avoir « beaucoup d’amis » encore présents.

Les commentaires sont fermés.