Home

1040009_1175553

Lancé depuis le collège Jean-Zay à Cenon en banlieue bordelaise, un ballon-sonde pédagogique bourré d’instruments électroniques est tombé samedi en pleine forêt de la Double. « Il est monté jusqu’à 30 km d’altitude, avant d’éclater et de retomber avec son parachute. Le GPS nous a amenés jusqu’à la commune de Saint-Jean-d’Ataux », explique Lucien Coubetergues, le professeur de technologie qui avait mené cette expérience avec le Centre national des études spatiales (Cnes), le rectorat et la société Héraclès.

Sur place, la densité de la forêt a compliqué les recherches. « Mais on a enfin réussi à apercevoir le parachute rouge au sommet d’un pin, à 20 mètres, impossible à atteindre », raconte le professeur. Heureusement, ils trouvent un habitant du coin, Jean Quinquet, qui les amène chez le maire, Jean-Michel Sébastien.

La solidarité doubleaude se met en route et, après consultation du cadastre pour prévenir le propriétaire, le maire, accompagné de son épouse Roseline et de son fils Charlie, armé de sa tronçonneuse, se rend sur le site. Il faut abattre le pin et le débiter pour pouvoir récupérer le précieux matériel.

 

Lucien Coubetergues est ravi de l’accueil et du coup de main reçu par les Périgourdins et racontera cette aventure à ses collégiens au retour des vacances scolaires.

Note: Il y avait probablement d’autres moyens que de couper un arbre

Source: Sud Ouest

Publicités