Home

hpim6877C’est chez mon grand-père que j’ai rencontré un dépanneur de radios qui avait bien connu la clandestinité.

Ce qu’il faisait avec le poste familial m’effrayait et me fascinait à
la fois, violentes étincelles ou hurlements du haut-parleur.

J’avais trouvé ma vocation!
Mais la vie en décide parfois autrement et j’ai dû assouvir cette passion dans le radioamateurisme.
Depuis je communique en Morse avec le monde entier grâce à des postes
de radio, modernes certes, mais je reconstruis à l’identique des ensembles utilisés par les agents clandestins de l’époque.
Avec ces matériels rudimentaires je tente de contacter d’autres
radioamateurs et je m’aperçois qu’il est relativement aisé de communiquer avec nos voisins européens.

Je comprends mieux ainsi les grandes difficultés rencontrées par ces
hommes et ces femmes et je leur rends à ma façon un hommage personnel, eux qui ont été peu honorés comme tous les hommes de
l’ombre.

Partie 1 Continuer ici

Partie 2 Continuer ici

Publicités