Home

17_00b

Notre célèbre sous marinier avait déclaré un conflit très net contre une base située dans la région de Nantes. Dès le départ, il lui a fallu trouver des alliés pour attaquer l’adversaire et axer sa stratégie sur la propagande par le dénigrement et par la diffamation tout azimut.

Pendant des mois, tous les coups bas furent utilisés pour embrigader quelques naïfs et de les envoyer au front, cette stratégie lui a permis de faire croire qu’il était insubmersible derrière son pupitre de commandes.

Après de nombreux coups de semonces, le sous marinier refusa d’obtempérer et il choisit la guerre larvée avec l’aide d’un conseiller militaire nordiste plus fort en gueule qu’efficace. Ce fut une erreur monumentale.

Le Nantais s’est aperçu que l’attaquant était bien faible et a donc lancé sa contre offensive à l’aide de ses services secrets bien informés sur la position et les faiblesse de la cible, il a élaboré une stratégie en choisissant une contre attaque infaillible en se rappelant qu’il y aura toujours une justice.

Devant cette contre-attaque, notre sous marinier a choisi la tactique du silence et du vice de forme sachant qu’il était susceptible de ne plus être en mesure de se défendre, le « Nantais » attendait patiemment le jour J pour affûter sa manœuvre sachant que la moindre erreur lui serait fatale, mais comme dans toute guerre l’audace et la détermination ont joué un rôle déterminant.

Les charges « anti sous-marinier » ont causé sa perte, prenant du gite au fils des mois et a fini par sombrer par une torpille du Tribunal Correctionnel. Les pertes sont lourdes, le sous-marinier du Finistère a été condamné en diffamation et doit payer en tout 3000 euros (hors frais d’avocat). Son casier judiciaire s’il était vierge ne l’est plus !

N’écoutez pas le chant de la sirène sous peine qu’elle vous entraîne à votre tour dans les abysses.

MAJ1
Un correspondant a donné un lien qui résume bien l’affaire

Continuer ici

MAJ2
Comme d’habitude avec toujours la même tactique de la même personne qui affirme que c’est des allégations et n’hésite pas à diffamer.
mais bon, voici un extrait pour la rassurer, et si vous voyez des mails allant dans ce sens, c’est que l’on essaie de vous manipuler

jug

La publication du jugement n’apporte rien de plus au résultat et je pense que les personnes concernées ne retirons aucune gloire de cette publicité.

La personne mise en cause ayant acquitté sa dette et à pris acte de sa bêtise,il serait bon de lui laisser sa chance de faire amende honorable.

Publicités

12 réflexions sur “Un Radioamateur du Finistère condamné : Combat en eaux douces (MAJ2)

  1. Ce n’est pas vrai, il n’a pas été condamné ? J’ose espérer qu’il a compris maintenant.

  2. Cette condamnation lui fait savoir que si il poursuit ses nombreuses menaces et autres intimidations, en public ou privées, envers d’autres personnes, il a désormais un casier judiciaire, et pour de la récidive ce n’est pas qu’un double effet KISSCOOL…

  3. Moi ce que j’aimerais c’est savoir de qui on parle.
    qui sont les deux protagonistes (lui et son conseiller)?
    parce que je n’ai rien vu dans la presse (locale ou autre qui relate les faits).
    merci

    • Donner ce genre de précisions n’apporte rien de plus si ce n’est que le transformer en martyr sacrifié sur l’autel du NET. D’autant selon une rumeur qui circule, le Monsieur n’aurait pas encore compris et donc une deuxième couche se préparerait.

  4. Ah d’accord, j’ai fait le rapprochement avec le submersible, en revanche je ne vois pas qui est le conseiller nordique, mais bon …. attendons…

  5. « il serait bon de lui laisser sa chance de faire amende honorable »
    Tout à fait d’accord, surtout vu le contexte actuel où les gens sont de plus en plus à l’affût d’une virgule déplacée, d’un ton ironique etc. où le moindre quiproquo peut partir en sucette…

Les commentaires sont fermés.