Home

itu rancyL’accroissement rapide du trafic de données mobiles dans le monde est aujourd’hui le principal défi à relever dans le cadre de la gestion du spectre, a expliqué François Rancy, Directeur du Bureau des Radiocommunications de l’UIT. «Et étant donné que le spectre ne peut être étendu, il faut le retirer à quelqu’un ou le prendre quelque part», a-t-il ajouté.

…/…

Malgré cela, la pénurie de fréquences reste problématique. La solution proposée par John Roman, Directeur de la politique sur le large bande et des aspects réglementaires au sein du groupe Intel, consiste à «assigner les fréquences sans privilégier des services ou des technologies en particulier, renommer et réutiliser à d’autres fins les fréquences libérées grâce au passage à la télévision numérique, et assigner de nouvelles bandes de fréquences pour les nouvelles applications innovantes grand public».

Anne Bouverot, Directrice générale de GSM Association, a appelé les opérateurs, les gouvernements et les régulateurs à unir leurs efforts pour libérer des fréquences. «Nous avons besoin d’une grande quantité de spectre pour permettre aux consommateurs d’utiliser comme ils le souhaitent leurs appareils mobiles et pour que les pays puissent tirer profit de cette tendance», a-t-elle dit.

Continuer ici

Publicités