Home

nanoparticulesDes chercheurs de la University of Southern California ont réussi à fabriquer une batterie présentant une capacité trois fois plus élevée que les modèles actuels et se rechargeant en une dizaine de minutes. Une aubaine en cette époque où smarphones et tablettes rencontrent un fort succès et sont toujours plus énergivores

La majorité des batteries actuelles sont de type lithium-ion. Cette catégorie de batteries fonctionne grâce à un échange réversible de l’ion lithium entre une électrode positive (un oxyde de métal) et une électrode négative en graphite, matériau qui possède une capacité assez faible. Les constructeurs ont souhaité exploiter l’utilisation du silicium en lieu et place du graphite, qui présente une meilleure capacité, mais ce matériau présente l’inconvénient de se détériorer fortement au fur et à mesure des charges/décharges.

Continuer ici

Publicités